Une aventure humaine

Classé dans : L'équipe, Travaux | 0

Quand on vit sa vie le nez dans le guidon, avec sa petite famille, il n’est pas rare qu’on se confronte à des problèmes matériels à résoudre. Problèmes qui s’accumulent souvent à cause de la fatigue ou du manque de hiérarchisation des priorités.

Quand on monte un projet qui nous tient à cœur, que l’équipe est passionnée par des principes qui la remuent au plus profond de ses valeurs, rien ne semble plus insurmontable.

C’est ainsi que le projet d’école démocratique de l’Atelier des Possibles avance comme un TGV depuis des mois. Les idées fusent, les concrétisations se réalisent plus vite que les réunions d’équipe. Et quand le projet prend vie, quand les locaux sont là et que chacun vit son rêve au quotidien rien ne semble plus résister sur notre passage.

Ainsi, depuis 3 semaines où nous avons récupéré les clés de cette grande maison bourgeoise qui nous fait tant rêver ; depuis le jour où nous avons investi ces lieux qui se trouvaient finalement encore très encombrés par les cartons et piles d’affaire des proprios ; depuis ces jours où notre enthousiasme se heurte à une réalité un peu branlante, à des dizaines de sacs poubelles plein d’affaires accumulées, une électricité qui laisse à désirer, des toilettes bouchées qui débordent de matière odorante, des peintures qui se détachent, des aléas administratifs qui nous obligent à repousser notre rentrée tant attendue… Depuis lors je ne cesse de m’extasier devant l’énergie d’une équipe qui prend l’allure de super-héros.

Parce que quand on se retrouve entouré de gens qui pensent à un projet révolutionnaire, qui pourrait changer le monde de demain, un projet qui décuple les énergies de chacun, on se rend compte qu’en fait rien n’est plus insurmontable ! Un canapé qui s’affaisse : et hop, reconstruit l’espace de 2h. Des toilettes qui ne fonctionnent plus : et hop, des toilettes sèches l’espace d’un après midi. Une jungle à défricher transformée en un jardin donnant une perspective sur la vallée et découvrant les chemins, l’accès vers cet étang qui paraissait évaporé. Une clôture transformée en barrière boisée en une journée. Une piscine limpide ou presque. Des schémas électriques qui se dessinent. Un mur de béton façonné par des petites mains en un clin d’œil. Chaque problème trouve solution en quelques heures. Et les solutions ne s’éternisent pas dans l’abysse insurmontable des trucs à faire qui prendront des lustres… Non. Les solutions sont concrétisées dans la foulée. Cet équipe me fait penser à ces groupes de super héros qui réparent, résolvent, transforment toutes complications en une réalisation pérenne (ou presque).

Ou comment l’énergie d’un projet transcende l’énergie de chacun pour se réaliser.

Comme un rêve qui prend forme. Comme un projet qui vit. Une idée qui aurait toujours existé. Notre école démocratique est là, se matérialise chaque jour d’avantage dans ce lieu qui nous inspire tous.

Merci à vous qui nous soutenez concrètement, ou simplement pensez à ce projet. Car chaque pensée nous fait avancer. Merci à notre équipe d’être tant investie. L’Atelier des Possibles rayonne déjà.

Laissez un commentaire

65 − = 64