S’immerger dans une école de 8 ans d’âge

Classé dans : Philosophie | 0

De passage à Berlin j’ai eu envie d’en profiter pour m’immerger dans une école en fonction depuis 2008 : La SCHULE NETZWERK (l’école de réseau d’après Google traduction). Le comité d’accueil des visiteurs a accepté que je reste 2 jours en immersion dans leur école. Quelle chance ! Malgré mon incompétence en allemand, j’ai pu être accueilli par élèves ou staff, en français ou anglais. Un grand merci à toute l’école et en particulier à Leonie et Miriam !

Voici mes quelques notes qui pourront servir à ceux qui souhaitent se représenter une école démocratique en vie, et aux porteurs de projets qui se demandent comment d’autres font.

J’ai essayé de classer la description par sujets afin d’aider le lecteur à piocher. Mes commentaires personnels seront en italique.

Des questions et réflexions qui me restent après cette immersion

Est-ce qu’il y aura assez d’élèves à l’Atelier des Possibles pour que les membres s’y sentent bien ?

Est-ce que le lieu sera suffisamment grand pour que les membres s’y sentent bien ?

Est-ce que d’avoir des enfants plus jeunes que 5 ans ne sera pas un problème ?

Cela aurait été sympa de rester plus longtemps immergée car au moment où je partais les élèves commençaient juste à venir me parler…

L’école

20160607_155849

Elle s’est créée à partir d’une association qui gère déjà des écoles maternelles. En Allemagne, l’état de Berlin participe à la subvention des écoles privées à hauteur de 70% du budget donné aux écoles publiques et ceci seulement après 5 ans d’existence pour les écoles (sauf si une autre école qui existe déjà chapeaute le projet sous son aile). L’école  La SCHULE NETZWERK a donc commencé son aventure avec une grosse dette qu’elle rembourse petit à petit. Dette qui a servi à investir dans le matériel et surtout couvrir les frais en personnel. Aujourd’hui, une participation de 170 euros est demandée par famille par mois et par enfant.

Les enfants ont entre 6 et 16 ans.

Les horaires sont 8h-10h pour l’arrivée, et les élèves doivent repartir avant 18h (sauf le mardi où c’est avant 16h). Les élèves doivent être présents à l’école 5h par jour sur 5 jours, obligation légale en Allemagne si l’établissement dépend de la “Schulplicht“ (obligation par la loi que chaque enfant soit present dans une école). En réalité, c’est une intention demandée par l’école mais j’ai constaté que certains ne restaient pas 5h. J’ai trouvé l’idée de ne pas mettre de plage de sortie intéressante car finalement elle est induite par l’heure de début. Ne pas mettre de limite inférieure à l’heure de sortie de l’après-midi permet aux élèves qui arrivent tôt (chez nous 8h30) de partir 5h après (c’est à dire 13h30 pour nous) ce qui permettrait à ceux qui ont des siestes ou autres activités de prévues, de pouvoir les faire de leur côté.

Les retardataires qui arriveraient sans prévenir après 10h reçoivent un point rouge. Au bout de 3 points rouges, un service pour l’école leur est attribué.

L’école est ouverte tout le temps, même pendant les vacances scolaires car les employés ne sont pas soumis aux mêmes vacances que des profs mais à 4 ou 5 semaines de congés par an. L’école ferme 3 semaines l’été et autour de Noël. Pendant les vacances des établissements classiques, l’horaire est adapté à 9h-16h et le personnel est réduit. Les conseils et comités n’ont normalement pas vraiment lieu car l’école est fermée. Ce qui est proposé aux enfants et aux parents est une sorte d’acceuil de vacances. . J’ai trouvé cela surprenant que le comité de justice n’ait pas lieu pendant les vacances car pourquoi les membres n’en n’auraient plus besoin ?

Une soirée par mois est dédiée à une porte ouverte destinés à tous ceux qui  les ont contacté avant (pas ouvert à tout public).

Les locaux

Ils disposent d’environ 1000m2 intérieur, au 2e étage d’une grosse bâtisse, et 2000m2 extérieur. Il y a 2 entrées (une principale et une de secours). Il y a beaucoup de pièces qui sont agencées de part et d’autre d’un couloir relativement large par endroit. Cela fait un peu penser à un couloir d’école avec des classes de part et d’autres qui seraient ici des ambiances thématiques.

Voici la liste des pièces.

  • salle d’art plastique : couleurs, papiers, tableau à craie, et bien d’autres matériaux
  • salle argile : sol carrelé, présence d’un lavabo
  • salle d’imprimerie: pour réaliser des livres,
  • salle du conseil d’école et déjeuner et piano : J’ai trouvé la disposition en mini arène très astucieuse pour réunir tout le monde de façon suffisamment proche pour s’entendre correctement pendant les réunions (vous voyez au fond à gauche de la première photo ? Les blocs orange foncé, orange claire et jaune ? Les membres s’assoient là.)

20160606_112157

 

 

 

 

 

 

20160606_112154

  • salle de kapla/lego

 

20160607_112210

 

  • salle ado : avec canapés, chaine hifi… Cependant cette salle implique que tous les ado souhaitent la partager… or il peut y avoir des groupes de formés et donc des tensions pour l’utilisation… Comment faire pour permettre aux ados d’avoir assez d’espace pour s’isoler si besoin, même en petit groupe ?

20160606_144548

  • salle à manger/jeux de société :

 

  • salle motricité, gym, danse, matelas pour sauter,

 

  • salle d’atelier bois électricité outils qui fait un peu rêver !

20160606_112535

 

  • salle de musique : avec piano, violoncelle, guitare, clavier… un peu petite à mon goût
  • salle artistique fines textile couture
  • 2 salles de classes avec un emploi du temps sur la porte indiquant les cours qui s’y passent
  • 1 bureau : où vont les facilitateurs pour faire des tâches administratives…
  • une cuisine,
  • une bibliothèque (2 salles reliées)

 

  • une salle d’info avec 5 ordinateurs fixes : pas très grande mais il y a quand même 5 postes d’ordinateur fixes. L’accès aux ordinateurs est régulé par un boitier électronique : chaque élève a droit à 1h30 de jeux dans cette salle par jour. Il reçoit un code qu’il peut utiliser pour entrer et qui lui permet d’indiquer visuellement sur le boitier qui est dans la salle et combien de temps reste de disponible aujourd’hui. Ceci bien sur si on possède la certification qui nous permet d’utiliser les ordinateurs de cette salle. C’est un des facilitateurs  qui a codé ce boitier. On devrait lui en acheter un ! Il faut que je demande à Eddin s’il nous en ferait pas un pour nous 🙂

20160606_112823

  • une salle de bain
  • 2 accès à 2 escaliers (donc 1 sortie de secours).
  • Chaque élève à un casier où il peut laisser ses affaires la journée. Il y a aussi un placard à chaussures.

 

  • Et un placard à matériel artistique

 

L’entrée de l’école se fait sur un large couloir où on peut voir un grand tableau de présence une indication visuelle en rectangle de couleurs pour indiquer si on est dans le jardin, ou au terrain de foot, ou sorti acheter quelque chose ou dans la salle qui est au niveau 1. Chaque élève bouge son nom dans le bon endroit s’il change de lieu afin que l’on puisse rapidement savoir où il se trouve (au cas où les parents appellent par exemple). Ce tableau semble très utile. En bleu la pièce du 1er étage, en jaune les sorties achats, en vert le jardin, en rouge le foot, et en orange les sorties en classes.

Il y a une cuisine fonctionnelle (5 plaques, 2 lave-vaisselles, …) qui peut être utilisée par les enfants pour cuisiner ou préparer des repas. Il faut s’inscire sur une liste pour indiquer quand on souhaite l’utiliser (la date), le temps et l’activité et après il faut trouver un faciliteur qui signe aussi dans la liste que tout est ranger. Cette liste est accrochée dans la cuisine. Les repas sont achetés en commun à un prestataire de service qui les apportent chauds bio ou de la région (exemple : pâtes à la carbonara + fruits, ou poulet pomme de terre, légumes, fruits). Le repas est servi entre 12h et 13h chaque jour. Une règle est passée pour éviter un service en continu (et donc une perturbation en continu) : on ne peut manger à nouveau qu’après 15h suite au temps de repas. J’ai vu pas mal d’enfants reprendre une ou deux assiettes de nourriture pour le goûter. Ce sont les membres du personnel qui gèrent le repas (chercher la nourriture, la monter, la préparer, la servir, la ranger). Les élèves peuvent participer mais je n’en n’ai pas vu beaucoup. Chaque élève a la responsabilité de ranger son assiette sale dans le lave-vaisselle et nettoyer sa place. Deux membres chaque jour ont la responsabilité de préparer l’espace déjeuner (si besoin) et de ranger ensuite.

 

Il y a un groupe de 4 toilettes pour les femmes, et de 3 toilettes et 2 urinoirs pour les hommes.

Et voici le jardin avec sa cabane en construction, sa balançoire, ses planches de bois, ces plantes, son robinet d’eau, ses tables, son bac à sable, son trampoline enterré et sa cabane bleue.

 

Les élèves

Il y a 80 élèves dans l’école. Idéalement, l’école voudrait s’agrandir et cherche des locaux plus grands, mais à Berlin cela semble chose impossible, surtout avec un jardin.

Un de facilitateur m’a expliqué qu’il était important d’avoir assez d’enfants afin que chacun puisse trouver un copain dans sa tranche d’age. Intuitivement, c’est également ce que les futurs élèves de l’Atelier des Possibles ressentent car nous avons souvent la question « est-ce qu’il y aura d’autres enfants de mon âge ? »

Les élèves élisent à la fin de leur période d’essai (et chaque année le vote est reconduit) une ou deux personnes de confiance parmi le staff (ils cochent toutes les têtes qui pourraient convenir pour eux comme personne de confiance pour que les facilitateurs se repartissent équitablement le suivi des élèves). Cette personne de confiance a en charge d’être attentif à l’enfant ou l’adolescent et de discuter avec les parents s’ils en font la demande.

Discussion avec Miriam

Miriam, 16 ans, a accepté d’échanger un moment avec moi ce matin. Elle a choisi de venir dans cette école il y a 4 ou 5 ans. Elle n’aimait pas la moquerie dans l’école traditionnelle et semble trouver le respect dans cette école démocratique. Ce qu’elle a voulu quitter également ce sont ces obligations ou décisions imposées à elle dans une école classique : elle souhaitait simplement approfondir ce qui l’intéressait elle.

J’ai été surprise de voir sa maîtrise du dessin (réalisation d’un jeu de Loup Garou sur un banc), son aisance à l’anglais, sa maturité dans l’échange. Miriam aime le chant et partage cette passion (ainsi que la guitare et le piano) avec certains d’ici, comme Léonie, facilitatrice en période d’essai.

Ce qui peut l’embêter c’est le bruit dans cette école. Elle aimerait plus de tranquillité. Même si cette tranquillité peut être trouvée dans certaines pièces, elle a l’impression d’être souvent interrompue par des entrées et sorties dans les pièces. Elle n’apprécie pas le comportement de certains adolescents qui peuvent parler fort même dans les pièces silencieuses, mais n’a pas l’énergie de constamment porter plainte… Elle prend donc un peu sur elle et profite de ce qu’elle aime ici. Elle aime les échanges avec certaines personnes. Elle aime bien le prof de math même si parfois il parle trop fort. Elle suit des cours d’anglais et de maths (parfois).

Un moment partagé, cours de chant avec Léonie et Miriam. Merci à vous !

 

Organisation de la semaine

Le lundi à 10h il y a une réunion obligatoire pour tous pour la vie de l’école où sont passées les annonces. Le mardi à 12h30 a lieu le conseil d’école. Le conseil de justice a lieu tous les jours à 13h. Il peut rapporter des décisions en conseil d’école du mardi ou simplement faire le résumé de ses décisions.

Il y a une feuille de présence affichée à l’entrée de l’école où les membres indiquent leurs heures d’arrivée et de départ.

Le facilitateur disponible a aussi une feuille pour noter les sorties de ceux qui n’ont pas l’autorisation de sortir seuls (qui, où, temps, heure, validation)

Comités et services

Les membres de chaque comité sont élus tous les 6 mois (ou sur demande particulière, par exemple pour rajouter des membres dans un comité). Voici la liste des comités existants : média, informatique, employés, parents, justice, contrôle du rangement (intervient le mardi), jardin, visiteurs, nouveaux élèves, sorties (exemple : ciné, piscine).

Parmi les obligations de services, j’ai noté que le mardi après-midi, après le conseil d’école, un temps est dédié collectivement au rangement de l’école. Chacun a une salle attribuée et est garant du rangement et du coup de balais afin que la femme de ménage (qui passe chaque jour) puisse ce jour-là nettoyer tous les sols. Chacun a aussi l’obligation de ranger systématiquement ce qu’il utilise dans les salles tout comme dans la cuisine. Ceci n’était pas respecté pour certaines salles comme la salle d’arts plastiques ou de couture, et des systèmes de feuille de validation de présence et sortie ont été rajouté sur les portes afin de s’assurer que chaque membre rangera après son utilisation.

Voici un panneau qui parle des comités à gauche et à droite le montant du budget alloué chaque mois puis par année à chaque comité ou thématique.

 

Conseil d’école

Une cloche annonce le conseil d’école hebdomadaire (12h30).

Le début du conseil a été dédié à une annonce pour tous au sujet de travaux dans les toilettes. Les élèves n’ont pas l’obligation d’assister au conseil d’école. A la fin de l’annonce obligatoire, seul 16 élèves sont restés, surtout des plus de 10 ans (environ 4 moins de 10 ans),

Avant d’aborder l’ordre du jour, des échanges sont menés, je crois pour vérifier qu’il n’y a pas d’autres choses à discuter.

La gestion de la réunion se fait par 3 membres (dont 2 facilitateurs en service civique et 1 de 8ans). Une de ces personnes gère la parole et la distribue au fur et à mesure qu’elle est demandée. Aujourd’hui il y a 4 points sur le tableau à l’extérieur dans la salle qui récapitule l’ordre du jour. Celui-ci a été modifié jusqu’au moment de la réunion (ou presque). Avant chaque discussion autour de chaque point, un membre de l’équipe qui gère se lève et sort de la pièce pour crier qu’on va parler du point 1 (ou 2 ou 3 ou 4). La règle est que les personnes intéressées peuvent alors rentrer mais personne ne pourra sortir de la salle avant le vote sur le point discuté. A la fin de chaque vote, la même procédure a lieu : ceux qui veulent sortir sortent et ceux qui sont intéressés par le sujet suivant, crié dans le couloir, entrent. Du coup certains ne viennent que pour le sujet qui les intéresse… Ainsi au cours du conseil l’assemblée a fluctué à +/- 7 personnes pour chaque vote. Un exemple de règle qui a été revue : une personne voulait suspendre la règle que l’on doit acheter bio ou local pour le barbecue de vendredi prochain afin de limiter les dépenses. La suspension n’est pas passée au vote. Il faut la majorité pour valider une décision. Un autre vote était la proposition d’un facilitateur d’enlever la règle qui impose à chacun son tour de surveiller le « silence » dans le couloir du fond. Cette suspension de règle a été soutenue par un groupe d’adolescents bruyants. On m’a parlé d’ailleurs du fait que c’était un peu compliqué avec certains ados qui ne respectent pas trop les espaces communs et les règles de service pour l’école…

L’équipe

Il y a 13 facilitateurs en ce moment (dont 2 en service civique). Le personnel de l’équipe est payé par l’école, tous au même salaire, exception peut être de l’ancienneté qui intervient sûrement. Il intervient au moins 3 jours par semaine, entre 5h et 8h par jour. Il semble important qu’il y ait une continuité dans la présence de l’équipe. Tous les facilitateurs se sont arrangé pour être présents le mardi. Ainsi ils peuvent participer au conseil d’école. Une réunion d’équipe est organisée en fin de journée le mardi, volontairement courte (1h ou 2h) afin de ne pas laisser une place trop grande à des prises de décisions sans élèves. Cette réunion semble motivée pour laisser un espace de confidentialité aux discussions sur les élèves s’il doit y en avoir. Dans notre équipe on se demande si on doit avoir un temps de recouvrement, ou si tous doivent participer au conseil d’école… Au vu du fonctionnement de l’école d’ici, il semblerait que cela aide au bon fonctionnement, tout comme la réunion hebdomadaire de l’équipe. La réunion commence dès 16h.

Les facilitateurs ont un budget de formation individuelle sur l’année et 2 journées d’ateliers proposés en groupe (via l’association qui chapeaute l’école). Il y a une journée entre facilitateur de préparation ou de team building tous les 2 mois environ.

L’équipe a demandé la présence d’un psychologue à 2 reprises pour avoir un avis extérieur sur une ou plusieurs situations.

Pour être admis en tant que facilitateur, les candidats envoient leur lettre de recommandation, ainsi que leur CV. Ils sont sélectionnés par le comité employé pour passer un entretient avec ce comité. Après l’entretient ils sont invités pour faire un stage d’une semaine et si ca se passe bien, ils sont embauchés pour 3 mois. Leur embauche peut se poursuivre si les élèves et le facilitateur le souhaitent au bout des 3 mois.

Toutes les embauches sont votées par bulletin fermé une fois par an.

Une personne était présente à l’école en tant qu’artiste : 6h de présence dans la salle d’art. L’équipe ainsi que les élèves ont demandé que son temps de présence soit augmenté.

Les cours que les élèves demandent sont validés au conseil d’école si ils nécessitent des ressources supplémentaires, par exemple des frais personnel additionnels ou l’utilisation permanente d’une des salles. En ce moment, au delà des cours portés par les compétences du staff, il y a un cours de danse et un cours d’Aïkido par semaine dans la salle de gym/motricité. Parmi les cours donnés par les facilitateurs j’ai noté : français, anglais, allemand, mathématiques, biologie, chimie, histoire/géographie.

Règles

Certaines règles sont souvent remises en question. En ce moment par exemple, il est régulièrement discuté la possibilité d’utiliser des écrans personnels, tablettes ou téléphones… Certains adolescents voudraient plus de liberté, d’autres demandent une limite pour les aider à se réguler par exemple, ou pour faire tourner les ordinateurs…

La règle ultime : « STOP »

Le livre de lois

               20160606_145341

Fonctionnement

Il existe toujours un facilitateur de disponible. Le roulement a lieu toutes les heures et permet aux enfants d’être sûrs de trouver quelqu’un pour répondre à leurs questions. C’est aussi lui qui répond au téléphone si besoin.

Certains élèves ont exprimé la volonté de suivre des enseignements particuliers en vu de passer un examen, ou par intérêt. Ceci semble un peu en décalage avec ce qui est vécu à la Sudbury Valley School… Ainsi, des cours sur demande sont proposés par certains facilitateurs. Sur les portes des 2 classes on peut remarquer les emplois du temps d’utilisation des salles : cours d’histoire, de géo, de math, d’allemand, d’anglais, de chimie… Certains élèves se construisent ainsi un emploi du temps. La difficulté peut résider dans le fait d’avoir des élèves de niveaux différents, ou pas forcement assidus… Les professeurs peuvent alors proposer des cours particuliers en plus. Pour la chimie par exemple, l’enseignante peut préparer des activités ou expériences pour des groupes intéressés (typiquement une demie journée par semaine) ou proposer une sortie à un lac, mais se laisse aussi de l’espace sans proposition pour pouvoir accompagner spontanément les élèves qui viennent avec une demande particulière. Il peut y avoir un cours de proposé soit pour répondre à l’intention d’un élève de passer un examen, soir parce qu’un élève a une volonté par exemple d’apprendre à lire ou écrire, ou que les parents insistent auprès de leur enfant… Cette dernière situation est malheureusement la réalité dans quelques cas alors que c’est loin de l’idée de l’école que les parents fasse pression sur leurs enfants.

Il y avait une personne en charge de surveiller le silence dans le couloir calme (assis sur une chaise avec un papier pour noter les infractions), et un roulement chaque heure. Cette obligation a été retirée des règles au cours du conseil d’école pendant ma visite.

La semaine prochaine il y a un voyage d’école : ils vont tous à un endroit où il y aura du kayac (entre autres). Le mois prochain c’est la fête de l’école pendant 3 jours.

Chaque lundi et vendredi après-midi, il y a une projection d’un film ou dessin animé dans la salle du conseil : écran fixé au plafond, vidéoprojecteur, arène.

Les parents

Les enfants du personnel n’ont pas le droit d’être à l’école. C’est une décision prise des la création de l’école.

Une réunion avec les parents est proposée tous les 3 mois. Y sont partagées des informations sur des projets comme des voyages, … Les parents ne sont pas obligés de faire partie de ces réunions. Des Infos sont regulièrement diffusés par mail. Les réunions sons plus une possibilité des parler et discuter ensemble.

Un espace intranet est accessible sur le site internet de l’école qui permet aux familles d’avoir certaines informations. Il a été décidé de ne pas y mettre les règles de l’école car celles-ci sont déjà en version papier dans l’entrée de l’école.

Il est suggéré aux parents de demander une rendez-vous avec le staff 1 ou 2 fois par ans. Certains le font, d’autres d’avantage, d’autres pas du tout.

Invitation

J’ai proposé à certains de venir dans notre école, en voyage de classe, immersion pour apprendre le français, ou même en tant que facilitateur. On verra !

Mon ressenti

J’ai eu l’impression que le staff était beaucoup sollicité pour régler des problèmes/conflit alors que ce que j’ai ressenti dans mon passage à l’école dynamique en novembre était que les élèves essayaient d’avantage de chercher des solutions seuls, ou d’impliquer le conseil de justice. La différence entre les 2 écoles c’est le nombre d’élèves d’une part. D’autre part, au niveau de la gestion des plaintes, il ne semble pas y avoir de formulaire pour cela à l’école Sicule… Je crois que si il y a une plainte, la personne vient directement se plaindre à l’heure du conseil de justice…

 

 

Laissez un commentaire

5 + 2 =